Le programme POLBAR

Mise en place d’un protocole d’identification des pollinisateurs par l’utilisation de « codes-barres » ADN.
Ce programme de recherche appliquée, démarré en 2020, a pour objectif de réaliser le séquençage génétique des abeilles sauvages de la Région Auvergne Rhône Alpes. POLBAR est mené en collaboration avec le Laboratoire LEHNA* de l'Université Lyon 1, plusieurs laboratoires de recherche et des naturalistes et soutenu par la Région AURA.
(Laboratoire d’Ecologie des Hydrosystèmes Naturels et Anthropisés, Université Lyon 1 - UMR CNRS 5023)

1er objectif : Obtenir les code-barres de toutes les abeilles de la Région Auvergne Rhône Alpes

Un des freins majeurs à une meilleure connaissance des abeilles sauvages est la difficulté, le coût et la lenteur de leur identification par les méthodes morphologiques classiques. A cela s’ajoutent les risques d’erreur (humaine) et les impossibilités de séparer des espèces ou des individus trop proches... Il est donc nécessaire de trouver d’autres méthodes complémentaires réduisant fortement le temps de tri, de mise en collection, d’envoi postal et d’identification. Le barcodage (ou barcoding) consiste à séquencer les espèces et leur attribuer un "code-barre ADN". La distinction entre les espèces est alors réalisée sur une base génétique.

Le programme POLBAR consiste donc en :

  • Extraction et séquençage de l’ADN en laboratoire
  • Comparaison avec les séquences disponibles dans les bases de données mondiales (GENBANK, BOLD) ou locales.
  • Inscription des nouvelles espèces barcodées dans ces mêmes banques mondiales de gênes.
  • Enfin, ce travail permettra de séparer certaines espèces très proches, encore indiscernables par les méthodes anatomiques classiques.

La première étape de POLBAR consiste donc à compléter les bases de données afin de disposer rapidement des séquences de toutes les espèces de la région AURA. C’est un investissement conséquent en temps et en analyse, mais cette connaissance une fois capitalisée sera mutualisée et donc réutilisable dans tous les projets évaluant les pollinisateurs.

Capture d'abeille sauvage

2ème objectif : Mise au point d'un protocole de métabarcodage

La seconde étape de POLBAR est la mise au point d’un protocole de « métabarcodage » de l’ADN. Le métabarcodage (ou metabarcoding), technique communément utilisée pour l’analyse des communautés microbiennes, consiste à produire des séquences à partir d’un mélange d’individus de manière à ce que chaque individu soit représenté dans le résultat final. Il permet ainsi de traiter simultanément plusieurs centaines d’individus, réduisant massivement le temps et les coûts des inventaires d’abeilles sauvages. La mise au point d’un protocole complet barcodage/ métabarcodage est donc un investissement important pour la connaissance et la gestion des abeilles sauvages.

Appel à contribution : pour compléter ce programme de séquençage des abeilles, ARTHROPOLOGIA recherche tout partenaire susceptible de fournir des données sur la Région Auvergne Rhône Alpes (base de données, collection…). Il s’agit d’un travail d’intérêt commun, dont tous les résultats seront partagés dans les banques de données mondiales et seront alors accessibles à tous.