Rehab : REhabilitation d’Habitats pionniers pour les ABeilles

L’environnement naturel a été profondément modifié par les activités humaines : remembrement, arasement, terrassement, simplification et uniformisation des milieux ont considérablement réduit les potentialités d’accueil et de nourrissage des pollinisateurs sauvages. La fonction de pollinisation même est menacée.

Ces perturbations sont particulièrement prégnantes s’agissant de milieux singuliers, comme les talus, tas, merlons ou cordons sableux qui ont été souvent arasés. Il s’agit pourtant là d’habitats préférentiels pour la nidification d’une large diversité d’espèces.

Abeilles nichant dans des milieux sablonneux

Cette perte de milieux (ressources alimentaires et zones de nidification), se traduit par la perte de réservoirs mais également d’espaces de connexion qui les relient. Et le déclin des populations qui en dépendent.

Il paraît donc essentiel de travailler au maintien, mais également à la réhabilitation d’habitats pionniers comme les milieux sablonneux, nécessaires à l’accomplissement du cycle de vie d’une grande diversité d'espèces d’insectes et notamment d’abeilles sauvages et autres insectes xérothermophiles (qui recherchent chaleur et sécheresse).

C’est pour cela qu’ARTHROPOLOGIA a créé le projet d’expérimentation REHAB (REhabilitation d’Habitats pionniers pour les ABeilles), en association avec NOE.

Buttes installées et suivies à l'Ecocentre du Lyonnais

Objectif technique et écologique

=> Augmenter les habitats favorables à la nidification des abeilles sauvages et autres hyménoptères terricoles

L’association et ses partenaires techniques expérimentent pour cela la mise en œuvre, la durabilité, la reproductibilité et l’efficacité de deux types de merlons (limono-sableux et limono-argileux) afin de tester l’attractivité de ces différents types d’habitats pour les hyménoptères terricoles et de restaurer des sites de nidification adaptés.

Objectif naturaliste et scientifique

=> Augmenter les connaissances sur les abeilles sauvages et autres hyménoptères terricoles

ARTHROPOLOGIA réalise un suivi des abeilles sauvages sur le territoire de la Métropole de Lyon depuis 2010, avec un protocole de suivi sur patch de fleurs. Ce suivi en milieu sableux viendra donc compléter un jeu de données scientifiques conséquent pour un territoire.